Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Durvicq-Bourcefranc

Falaise de Bourcefranc. Maintenant l'Etat est informé.

1 Février 2017 , Rédigé par it bientôt

A Bourcefranc, côté baie du Chapus, la falaise est de plus en plus dégradée, ce qui a récemment amené le maire à prendre un arrêté pour en limiter l'accès. La semaine dernière, les autorités étaient sur place pour constater les dégâts. La sous-préfète et Lionel Quillet (vice-président du conseil départemental) accompagnaient le maire ce 24 janvier pour constater de quelle manière la falaise entre le port et la plage du Chapus était dégradée. Au point d'en devenir dangereuse.
En présence des autorités de l'Etat, des mots forts ont été prononcés par le conseiller départemental : "danger pour les personnes", "responsabilité pénale", "expropriation", "renforcement de la falaise".... Et bien évidemment, protection, renforcement, dossier, coût.
Il semblerait qu'il faille prévoir un coût de 5 à 8000 euros par mètre pour restructurer la falaise, soit par enrochement, soit par mur de soutènement, sur environ 1 000 mètres, soit entre 5 et 8 millions d'euros. Avec la perspective de faire reculer les propriétés de plusieurs mètres.
Il faut dire que la plupart des propriétaires dont les terrains donnent sur la baie du Chapus ont allègrement occupé illégalement le sentier des douaniers qui, à ce jour, n'existe plus. Le laxisme de l'ancien maire à cet égard est évident. A l'époque, la pose de clôtures sur un terrain qui aurait dû être laissé libre pour le sentier dit "des douaniers", et donc libre au public, n'a pas soucié Monsieur Jean-Luc Rousseau. Par électoralisme probablement.
Alain Bompard, élu avec Guy Proteau, mais devenu conseiller d'opposition, vice-président des "Amis du Vieux-Chapus" et très intéressé personnellement par l'avenir de cette partie typique de notre commune devrait peut-être nous expliquer ce qu'il compte proposer concernant ce dossier. Bien qu'invité, il était absent lors de la visite de la sous-préfète, alors que Philippe Biard (Pêche, carrelets et moulinets) était présent. Je ne peux pas croire qu'il se désintéresse de ce dossier.
Me concernant, j'étais présent, j'ai fait des photos et je vous tiendrais informé chaque fois que cela sera nécessaire.
Jack DURVICQ

Légende : 24 janvier 2017. L'adjoint chargé de l'urbanisme, la sous-préfète, le conseiller départemental, le maire, le directeur des services techniques sur l'entrant entre la plage du Chapus et le port du même nom.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article