Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Durvicq-Bourcefranc

Les étonnantes subventions municipales

10 Avril 2013 , Rédigé par Bourcefranc-avenir Publié dans #COMPTE RENDU

Le conseil municipal de mars ou d'avril est généralement celui du budget de la commune et des subventions aux associations. Et c'est parfois étonnant.

C'est ainsi que la commune va investir dans un camion benne poids lourd de 75 000 €. Ainsi, peut-être que la commune va de nouveau procéder au rammassage des végétaux. Ramassage que le maire a supprimé juste après avoir été élu en mars 2008.

C'est ainsi qu'aucune des subventions aux associations n'a augmenté. Pire, le Comité de jumelage qui recevait 1 500 € en 2012 ne recevra rien en 2013. C'est probablement une faute de frappe... En revanche, l'Office de tourisme qui recevait 3 000 € en 2012 va recevoir 7 500 € en 2013. Evidemment, le compte rendu du conseil municipal ne nous explique pas pourquoi. A Bourcefranc, la clarté n'est pas au programme.

Comme les comptes rendus des conseils municipaux de Bourcefranc ne sont pas publiés dans la presse, vous ne saurez pas si vos impôts locaux vont augmenter. "Bourcefranc-avenir" va donc vous le révêler : pas d'augmentation du taux de la taxe d'habitation pour 2013, le maire a trop envie de se faire réélir en 2014...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chauvet michel 11/04/2013 08:31


Pour plus d'informations concernant la subvention de l'office du tourisme,je te conseille de te renseigner au bureau de l'OT.Lors de l'assemblée générale,ce sujet a éé évoqué. Salutations.

Bourcefranc-avenir 11/04/2013 09:49



Réponse à Michel Chauvet.


Tu remarqueras, Michel, que "Bourcefranc avenir" n'a pas critiqué le fait que l'Office de tourisme ait bénéficié d'une subvention de 7 500 €, cela ne nous gêne pas. Nous regrettons seulement que
le conseil municipal n'ait pas expliqué les raisons de cette subvention, et que sauf erreur de notre part cela n'a pas été davantage publié dans la presse.
Bien sincèrement
Jack Durvicq